Management d'equipe

Managers : 5 leviers pour créer une équipe solidaire

Managers de proximité, créer une équipe solidaire est essentiel à votre réussite. Voici les 5 leviers essentiels pour y parvenir.

  1. Bien définir la mission globale de l’équipe et les objectifs communs

 

Formation Management D'équipe Marseille

Premier levier : bien définir la mission globale de l’équipe et les objectifs communs. Cela vous paraît évident ? Pourtant je constate sans cesse des pratiques contre-productives.

Exemple : une responsable d’un service comptable manage 3 collaborateurs : l’un d’eux traite les factures clients, l’autre les fournisseurs, le troisième les notes de frais. En tant que manager, elle leur assigne des objectifs individuels, mais aucun objectif collectif. Et aucune vision d’ensemble du travail effectué, des charges à venir, des obstacles à dépasser ensemble, des succès…Elle regrette qu’il n’y ait pas d’entraide dans l’équipe. Mais pourquoi y en aurait-il dans ce contexte ?

Pour développer l’entraide et la solidarité il est nécessaire de faire vivre une mission, et des objectifs communs. Des exemples ? En voici : améliorer les délais globaux, améliorer le taux de conformité, développer le recyclage…

  1. Construire des règles de fonctionnement communes

Quand doit-on nettoyer son poste, ou encore les allées de stockage ou du magasin quand des papiers ou des cartons traînent ? Comment transmettons-nous l’information entre nous ? Comment réglons-nous les problèmes ? Comment choisissons-nous les périodes de congés ? Ou encore tout simplement comment nous saluons-nous le matin et en fin de journée (tour général ou pas etc..) ? ….

Autant de petites règles de vie à définir ou clarifier en équipe. Il s’agit de fixer des règles de fonctionnement communes, équitables, et bien sûr connues de tous. Cela évitera bien des loupés et des zones possibles d’agacement, voire à terme de conflits.

  1. Valoriser les qualités de chacun

Être une équipe, ce n’est pas être tous identiques. Au contraire la complémentarité des compétences, des personnalités, des types d’intérêts au travail…est importante pour créer de la valeur ajoutée. On a besoin de personnes très structurées, mais aussi de plus créatifs, de communicants plutôt extravertis, de personnes plus concentrées…

La difficulté est de se comprendre et de s’accepter. Mais quelle richesse lorsque l’on y parvient ! Par exemple certains vont être bons dans les tâches urgentes, d’autres dans les tâches de fond demandant de la pugnacité. Certains seront durs en négociation, d’autres sauront faire place d’adaptabilité en face de clients exigeants… Cela passe par l’échange, une écoute de qualité, de la reconnaissance, et…du temps. On ne construit pas une équipe efficace en un claquement de doigt.

  1. Instaurer des rituels motivants

A l’origine, le rite est un cérémonial. Désignant un ensemble d’usages réglés par la coutume ou par la loi, mis en place afin d’uniformiser et d’harmoniser les pratiques au sein d’un groupe.

Voici quelques idées. Premier exemple : chaque vendredi quelqu’un achète les croissants à son tour. Sauf si quelqu’un a par exemple cassé quelque chose (de pas très grave) par exemple. A la prochaine casse vous verrez vos collaborateurs s’exclamer : les croissants ! Autre exemple : offrez au moins un repas annuel. Et à cette occasion chacun pourrait disposer de quelques minutes pour présenter un sujet dont il est fier.

  1. Exploitez les erreurs et les échecs

Reconnaissez le droit à l’erreur et/ou à l’échec et restez constructif. Pour cela débriefez, collectivement ou en face à face selon le contexte. Le but est d’en comprendre les raisons et de pouvoir ainsi progresser la fois d’après. Cela s’appelle le retour d’expérience.

Une équipe qui sait exploiter les erreurs et les échecs est une équipe apprenante. Cette communication permet l’émergence de l intelligence collective et conduit donc au progrès continu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *