Management Equipe

Management : Les règles du jeu

Management

Des règles du jeu pour un bon travail d’équipe

Un adage le dit simplement « Sans règle du jeu, c’est la règle du je ». Autrement dit sans règles de fonctionnement communes à tous chacun risque de tirer la couverture à soi. C’est pourquoi définir les règles du jeu, c’est donner des repères, des impératifs et des priorités ; c’est préciser les critères de la réussite collective.

A quoi servent les règles du jeu ?

Ainsi disposer au sein de l’équipe de règles du jeu connues et partagées permet de:

  • Préciser le fonctionnement commun à l’équipe.
  • Développer une meilleure cohésion.
  • Augmenter l’implication de chacun en leur précisant le cadre général dans lequel ils peuvent être acteurs : en ce sens, les règles du jeu libèrent les énergies.
  • Servir de référence en cas de désaccord ou de conflit : comment en effet recadrer un collaborateur si le cadre n’est pas clair, si des règles explicites ne sont pas fixées en amont ?

Un proverbe danois résume cette question « Sans règle, la terre serait bientôt hors de son orbite» !

Évitez les règles du jeu inutiles

Mais attention ne vous contentez pas de bonnes intentions du type « respect mutuel ». Elles ne conduisent pas à l’action.

Les formules comme « arriver à l’heure » sont inutiles aussi. Cela figure dans le contrat de travail et dans le règlement intérieur.

Évitez de manière générale tout ce qui est déjà renseigné par ailleurs. Ce serait lourd, inintéressant, et en conséquence rapidement mis au placard. Alors qu’au contraire des règles du jeu doivent être affichées en grand sur un mur bien visible quotidiennement, et régulièrement mise à jour.

Exemples de règles de jeu pour bien travailler en équipe

Il faut être très pragmatiques et rédiger des règles qui répondent à vos besoins de managers et à ceux de l’équipe. Et aucune règle n’est applicable à toutes les équipes. C’est pourquoi en formation management, nous travaillons les règles sous forme d’atelier. Chaque participant travaille sur ses besoins, dans son contexte professionnel, accompagné de l’intervenant Exemples de règles de toutes sortes :

  • Tout le monde se dit bonjour le matin.

  • Celui qui passe la commande la traite du début à la fin : de la commande jusqu’à la livraison et au stockage. En respectant le fifo.

  • Tout papier, détritus qui traîne doit être ramassé et jeté par celui qui le voit.

  • On quitte son espace de travail en l’ayant préalablement rangé et nettoyé.

  • Toute allégation doit faire l’objet d’exemples concrets, de faits indiscutables.

  • La pause est prise en commun. Quand toutes les livraisons sont parties. Si certains ont terminé avant ils aident leurs collègues.

  • Tout retard sur le projet doit faire l’objet d’un mail à tous les membres de l’équipe en justifiant la raison ; une solution sera recherchée en réunion de suivi hebdomadaire si elle n’a pas été trouvée avant ;

  • Toute information qui peut attendre d’être diffusée en réunion hebdomadaire n’aura pas lieu de faire l’objet d’un mail avant la réunion.

  • Les problèmes de travail nuisant à la mission, en qualité ou en efficacité, doivent se régler d’abord au sein de l’équipe. Un problème relationnel est également un problème de travail ou le deviendra. Chacun abordera pour cela le sujet qu’il souhaite lors du brief hebdomadaire. Tout malaise doit être exprimé pour qu’il lui soit trouvé une solution. Le manager se réserve le droit si besoin de le traiter ensuite en aparté.

  • Toute demande de client doit être étudiée pour être si possible satisfaite. Si cela entraîne un coût ou un délai particulier, le manager en sera informé pour délivrer son accord.

  • Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière. Si ça ne va pas dites-le. On essaiera de s’entraider, dans la limite de nos moyens. Sinon sourions nous et sourions aux autres.

  • etc etc…

En conclusion ces règles du jeu en équipe sont autant l’expression de la volonté managériale que le fruit d’une réflexion partagée avec toute l’équipe, pourquoi pas via un brainstorming.

Vous êtes manager ? Alors chez vous, quelles règles sont à l’œuvre qui permettent à vos collaborateurs de donner le meilleur d’eux-mêmes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *