Formation Management Eviter les erreurs

Devenir Manager, les 10 erreurs à éviter

Selon une enquête de l’ANDRH , une prise de poste de manager se solde par un échec 1 fois sur 4*. Et lorsqu’il y s’agit d’une promotion interne, le constat est similaire. Car d’autres difficultés apparaissent : jalousies, moins de moyens mobilisés dans le cadre d’une promotion interne que dans le cadre d’un recrutement externe, on n’est pas toujours déchargé assez de ses missions précédentes etc …

Alors quelles sont les 10 erreurs à éviter lorsque l’on devient manager ? Les identifier vous permettra de mieux les dépasser.

  1. Ne pas clarifier assez les attentes et les missions de votre nouveau poste.

Il faut que vous sachiez ce que l’on attend de vous. Une fiche de poste est la base de toute évaluation. Clarifiez les attentes et les missions de votre nouveau poste. Sinon on vous évaluera non pas sur ce que vous avez fait, mais sur tout ce que vous n’avez pas fait ! Vous n’avez pas de fiche de poste ? Construisez-là et soumettez-là à votre direction. Vous le verrez cet échange est absolument essentiel pour votre réussite. Les missions vont évoluer ? Vous ferez évoluer la fiche de poste. Mais rédigez-la si ce n’est pas fait. Et soumettez-là bien sûr.

 

  1. Être insuffisamment accompagné par votre hiérarchie

Certes votre propre manager a aussi beaucoup de travail. Mais ne considérez pas que vous pouvez vous débrouiller seul C’est le « mythe du manager héroïque ». Faites des points réguliers avec votre propre manager sur ce qui est attendu de vous et votre équipe, ce qui est fait et ce qui peut poser problème (vous trouverez un article à ce sujet sur le site « Managers faites des points réguliers avec votre hiérarchie ». Par contre adopter une attitude responsable en faisant des propositions pour résoudre les problèmes. Ces points réguliers sont d’autant plus importants dans un contexte du poste très difficile (« telle qu’une équipe type hérisson, c’est-à-dire réfractaire au candidat ou à la création de poste »).

  1. Devoir tenir son ancien poste, à l’identique

Devoir tenir son ancien poste, sans aucun allègement, en même temps que le nouveau, rester trop près du terrain est une source d’échec importante. Vous vous dites que vous, vous ne pouvez pas faire autrement ? Oui mais à vous ne tiendrez pas. Echec en perspective. Et santé psychologique affectée en plus (le burn out vous connaissez ?). Déléguer. Mettez en place des délégations construites et suivies. Ce qui est différent du lâcher-prise ou du laisser-faire. Formez-vous !

  1. Ne pas prendre en compte la culture

En fait « entrer dans une nouvelle entreprise tient de la greffe d’organe ! ». Observez, et décidez de la meilleure manière de vous intégrer, ou de faire évoluer les choses : qui fait quoi, quels sont les usages, les rituels, les règles de fonctionnement tacites ?…

  1. Rester sur ses acquis.

Le nouveau poste imposera le plus souvent de renoncer à certaines choses et d’exercer de nouvelles compétences il y aura plus de complexité et d’ambiguïté. Observez, formez-vous, communiquez…

  1. Céder à l’impératif de l’action

Ce qui signifie faire l’urgent plutôt que l’important. Et là on sait que l’on cède facilement. Pour tout de sorte de raisons on règle plein d’urgences plutôt que de faire l’important. Vous ne pouvez-pas faire autrement ? Oui vous pouvez certainement. Mais il va falloir faire des choix. E choisir c’est renoncer. Renoncer à certains aspects de votre précédent poste qui vous vous plaisent, à certains rituels ou usages trop chronophages compte tenu de vos responsabilités…Suivez une formation gestion du temps, ou faites-vous accompagner. Cela vous donnera les clefs pour agir dans le sens de vos priorités.

  1. Travailler avec des objectifs irréalistes

Consciemment ou pas, on se charge trop souvent d’une pression contre-productive. Pour atteindre ces objectifs irréalistes on se disperse. On se stresse. Puis comme on y arrive pas, on perd peu à peu sa confiance en soi. Déterminer avec votre hiérarchie des objectifs SMART ( Acronyme anglais qui signifie : Spécific/précis, Mesurable ou observable, Atteignable, Relevant c’est-à-dire cohérent et aligné sur la stratégie, Timé c’est-à-dire avec une échéance définie). Et ce travail est à faire pour vous et l’équipe.

  1. Décider trop vite.

Les apports du nudge management nous montre à quel point nous prenons des décisions non rationnelles. Nous mettrons en ligne un article à ce sujet sous peu.

  1. Consacrer encore trop de temps aux aspects techniques.

Vous avez une équipe qui doit être efficace. Formez vos collaborateurs. Vos missions sont désormais d’organiser, déléguer, rendre progressivement vos collaborateurs autonomes, motiver, développer…Et même lorsque vous avez encore une partie productive dans vos propres missions, il faut absolument consacrer une partie de votre temps à manager. Accepter de perdre du temps à votre niveau pour que l’équipe toute entière en gagne (beaucoup). Ce qui signifie : réaliser des briefs réguliers, prendre du temps pour mieux connaître et comprendre vos collaborateurs, réaliser des entretiens, faire des réunions, recadrer etc…

  1. Ne pas consacrer assez de temps aux relations horizontales

Les tensions relationnelles, les conflits apparaissent souvent dans les relations interservices. Veillez à ce que vos objectifs soient compatibles avec ceux des autres managers. Si vous n’allez pas tous vers le même objectif, une vision commune et partagée, des dents risquent de grincer. Parlez-en entre managers. Prenez le temps de vous connaître, de vous comprendre et de négocier lorsque cela est nécessaire. Impliquez la hiérarchie si besoin. Apprenez à développer des relations assertives, à développer votre leadership.

Vous êtes manager, responsable RH, dirigeant ? Vous souhaitez augmenter les chances de réussite d’une prise de poste ? Formation management et accompagnements sont les meilleurs outils… Parlons-en.

*Source enquête ATEMOS ADRH http://www.andrh.fr/l-actualite/liste-des-actualites/l-accompagnement-des-cadres-dans-leur-prise-de-poste-point-faible-des-entreprises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *